Kiespijn

Un projet MUS-E réunissant Emilie Lauwers, Nikolas Lestaeghe, Boumediene Belbachir, Thomas Jacques, Raisa Vandamme et Lara Breine. En collaboration avec FARO, Canon Cultuurcel, six écoles secondaires et les cellules patrimoine Meetjesland, CO7, Erfgoed ZuidWest, Erfgoed Haspengouw, Kusterfgoed et Erfgoed Brussel.
Poperinghe, Courtrai, Bilzen, Zelzate, Le Coq, Bruxelles

Des jeunes issus de six communes se lancent dans une aventure artistique sur le thème du choix. Le patrimoine culturel de la région leur sert de point de départ. Leurs impressions artistiques seront montrées pendant la Journée du patrimoine 2018.

5 jeunes dans une salle de classe se penchent sur de vieilles photographies

Durant la Journée annuelle du patrimoine organisée en Flandre et à Bruxelles, une offre variée est présentée au public. Parmi les groupes et institutions qui invitent, on compte aussi bien des musées que des centres d’archives, des bibliothèques patrimoniales, des cercles d’histoire locaux, des associations socioculturelles et des restaurateurs. Après « Take Care », organisé en 2017, MUS-E Belgium est à nouveau de la partie. Cette année, le thème central est le « choix ». 

Des jeunes de Poperinghe, Courtrai, Bilzen, Zelzate, Le Coq et Bruxelles sont invités à réfléchir aux lieux et aux histoires de la région où ils vivent ou vont à l’école. Le fruit de leur réflexion prendra la forme d’une exposition temporaire, d’une pièce de théâtre ou d’une publication.

Deux photos d'une perruche et un tronc d'arbre scié

Les élèves de 5e et 6e années de l’Onze-Lieve-Vrouwe-Instituut de Poperinge sont encouragés à réfléchir avec la plasticienne Lara Breine sur le thème « Choisissez le patrimoine ». Ils se plongent dans les archives de la ville à la recherche d’anciennes photos sur la vie sociale locale. Une nouvelle existence est insufflée à ces photos grâce à des interventions artistiques. 

Les élèves de 6e année Coiffure du RHIZO à Courtrai échangent leurs classes contre un laboratoire de l’Erfgoeddepot. Avec l’artiste Thomas Jacques, ils se transforment en scientifiques et examinent de manière critique le patrimoine de la région.

Les jeunes de l’école Martinus à Bilzen réfléchissent à ce qui, à leurs yeux, vaut la peine d’être préservé. L’exposition qu’ils réalisent sous l’accompagnement du photographe Boumediene Belbachir jette un nouvel éclairage sur le patrimoine et ce que signifie pour eux faire des choix. 

Les élèves de l’Imelda Instituut à Bruxelles découvrent avec la photographe Raisa Vandamme la diversité et les trésors de leur ville. Ils s’y promènent caméra à la main. Leurs photos et leurs collages font l’objet d’une exposition temporaire à la maison de la Brussels Ouderenplatform. 

Le projet artistique nous apprend à regarder autrement le monde de la photographie. Il reflète ma personnalité. J’ai pris une photo de mon foulard parce que je porte un foulard et que je suis attachée à ma foi. 

Raina

Un pont et une maison

Avec l’artiste Nikolas Lestaeghe, un groupe d’élèves du Zeelyceum se plonge dans le passé de la ville côtière du Coq. L’histoire du Zeepreventorium, des clubs sportifs et de la politique locale est incontournable. Pendant la Journée du patrimoine, vous pourrez découvrir l’univers de vie des élèves. 

Sous l’accompagnement de l’artiste Emilie Lauwers, les élèves de l’athénée royal de Zelzate réalisent un livre sur le patrimoine culturel de leur région. Quels sont les lieux et les histoires qu’ils trouvent importants ? Quels sont encore leurs rêves ? Ils vont notamment voir les géants de la Kattekermis, la tour de contrôle du pont et tous les musées locaux. 

Zelzate se compose de cinq lieux. Avec absolument rien autour.

Chadia